EDIMBOURG

EDIMBOURG

Visiter Edimbourg en 4 jours – Juin 2015

Edimbourg n’est peu être pas la première ville à laquelle on pense lorsque l’on souhaite faire un long week-end dans l’une de nos capitales européennes, et pourtant, elle surprend de par sa taille (à dimension humaine), son architecture et son histoire qui vous donneront qu’une envie, visiter le reste de l’Ecosse!

Jour 1

Nous avions réservé le premier vol au départ de Lyon, décollant à 10h40, durée 2h15. Arrivés à l’aéroport d’Edimbourg, 11h35 heure locale (1h en moins par rapport à la France), nous nous sommes dirigés vers le tramway reliant l’aéroport au centre ville. Très pratique, il y en a un environ tous les quarts d’heure,  et vous permet de vous déposer en plein centre d’Edimbourg pour 10 euros (aller – retour par personne).

Une fois arrivés à Princess Street (l’avenue principale en ce qui concerne le shopping), nous avons pris la direction de l’hôtel. Nous avions réservé un Ibis Style situé à St Andrew Square dans la nouvelle ville. En effet, Edimbourg est pour ainsi dire divisée en deux partie, la vieille et la nouvelle ville. C’est à partir du 18ème siècle, suite à l’évolution démographique et le manque de place dans le centre que de riches nobles décidèrent de construire la nouvelle ville de façon à pouvoir y loger. Un code architectural fût imposé de façon à créer un ensemble homogène avec des immeubles fait de grosses pierres, de rues larges et de beaux parcs verdoyants.

L’après-midi, nous avons pris la direction à pied (en effet les transports en commun ne sont pas nécessaires) du Royal Mile de façon à découvrir le vieux Edimbourg. Le Royal Mile est le nom donné à une longue rue en pente (Edimbourg est bâtie sur des collines volcaniques) s’étendant du Château médiéval jusqu’au Palais de Holyrood. Vous trouverez dans cette rue bon nombre de boutiques de souvenirs mais également, des pubs, des magasins où acheter du Whisky et de la bière. Perpendiculaires à cette rue, nous nous sommes aventurés dans plein de petites ruelles étroites nommées « closes » ce qui permet d’apprécier d’une façon différente l’architecture. Nous avons également visité la Cathédrale St Gilles (visite gratuite).

Nous avons continué notre journée par une visite peu commune, mais à laquelle on peut difficilement échapper à Edimbourg, l’un de ses nombreux cimetières : cimetière gothique de Greyfriars. Il est réputé pour être le plus hanté au monde…

Puis nous nous sommes dirigés vers le sud du Royal Mile et Carlton Hill (colline) afin de voir les monuments suivants :

  • Le monument national écossais édifié en souvenir des écossais morts durant les guerres Napoléoniennes. Il était sensé être la réplique du Panthéon d’Athènes mais n’a jamais été fini à cause de manque de moyen financier. Vous pourrez (assez difficilement) y grimper dessus de façon à admirer un panorama de 360° sur la mer, New Town, Princess Street Garden, Old Town et Arthur’s seat.
  • Le Stewart monument : construit en 1831 afin de reconnaître l’importance de Dugald Stewart (grand philosophe / écrivain Ecossais du siècle des Lumières).

Le soir, nous nous sommes dirigés par hasard vers la pizzeria Amarone situé juste à côté de notre hôtel. Les pizzas y sont vraiment excellentes!

DSC09249
Pizza Calzone

Après le resto, petite ballade à Princess Street Garden et aux alentours. A savoir qu’au mois de juin, le soleil se couche tardivement, les photos qui suivent ont été prises entre 22h et 23h.

Jour 2

Afin de débuter notre deuxième journée en terres Ecossaises, nous nous sommes rendus au Palais de Holyroodhouse. Ce dernier est connu comme étant la résidence de la reine d’Angleterre lorsqu’elle se rend en Ecosse. Il se trouve au bout du Royal Mile, au pied de Arthur’s seat. Il est ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00 d’Avril à Octobre et de 9h30 à 16h30 de Novembre à Mars.

Pour le déjeuner, nous nous sommes arrêtés au Jolly Judge, un pub typique situé dans une close du Royal Mile tout proche du château. Bonne ambiance, bonnes bières et bons sandwichs sont au rendez-vous.

Pour la seconde partie de la journée, nous avons visité le Château d’Edimbourg. Cette forteresse est située sur un ancien rocher volcanique. La visite est très sympa, on vous conseille de prendre l’audio guide car l’histoire de ce château militaire est très intéressante (prévoir 2 – 3 heures).

Pour terminer notre journée, nous avions réservé le tour Fossoyeur d’histoire avec la société Mercat tour (parmi les nombreux proposés à Edimbourg) avec un guide (Français) qui vous fait découvrir les nombreux endroits sombres d’Edimbourg puis les histoires (voleurs de cadavres, sorcières, meurtriers, etc.) qui vont avec à l’allure d’une « pièce de théâtre » où vous êtes par moment mis à contribution. Ce dernier démarre à proximité de la cathédrale St Gilles et se termine dans un cimetière… On vous en dit pas plus mais c’est vraiment quelque chose à tester!

Le soir, changement de quartier, nous nous sommes rendu du côté de la ville nouvelle et pour ne pas changer de la veille, nous sommes allés dîner dans un petit restaurant Italien dont le charme extérieur nous a attiré. Puis, nous en avons profiter pour découvrir les quartiers de la ville nouvelle.

Jour 3

Pour notre 3ème journée, nous avons profité des bus touristiques pour découvrir le quartier de Leith (port d’Edimbourg) et ainsi nous rendre au Royal Britannia (dernier yacht royal en service de 1953 à 1997).  Pour s’y rendre, il faut s’arrêter au centre commercial Ocean Terminal. Une fois à l’intérieur de celui-ci, l’accès au bateau vous sera indiqué. La visite est incluse dans un pass (66 euros par personne pour 48 heures) comprenant l’ensemble des bus à étage de la ville, la visite du château ainsi que la visite du palais royal (voir ci-dessus). Une fois encore, nous vous conseillons de prendre l’audio guide pour une visite complète.

Tout proche du départ des bus touristiques, vous pourrez admirer le Scott Monument.

DSC09558

Après une visite d’environ 2 heures et un rapide tour dans le quartier de Leith, nous avons pris le déjeuner dans un des restaurants du centre commercial spécialisé dans les hamburgers maison  Handmake Burger Co.. Pas faute d’avoir essayé de trouver un petit restaurant typique dans Leith mais rien d’attirant et finalement tant mieux car les hamburgers étaient extras!

Leith
Leith

Pour éliminer tout ça, nous avons repris le bus en direction de Arthur’s seat, une colline de 251 mètres d’altitude située à Holyrood Park. Certes, la montée n’est pas de tout repos mais une fois arrivés en haut, la vue surplombant la ville est magnifique (prévoir des chaussures adaptées).

Après cette ballade, petit repos à l’hôtel bien mérité! Puis nous avons pris la direction de la place Grassmarket située en contrebas du château. Cette place regorge de pubs et restaurants, l’ambiance y est très sympa.

Après quelques verres et un sandwich, nous avons baladé encore un peu dans la ville.

Jour 4

Pour notre dernier jour, session shopping sur Princess Street (ça ne vaut pas Londres mais vous trouverez cependant quelques boutiques intéressantes et les principales chaînes de magasins) et pause déjeuner au Royal Mile Pub. Pour terminer notre séjour, nous sommes allés au Clarinda’s Tea Room (se trouvant sur le Royal Mile : 69 Canongate, Edinburgh EH8 8BS, Royaume-Uni) afin de faire un Afternoon Tea. Nous le recommandons, la déco est vraiment typique, le thé et les patisseries excellentes!

En résumé, nous avons vraiment adoré cette ville et tout ce qui s’y rapporte (histoire, architecture, visites, pubs / restaurants, parcs). Il nous tarde de découvrir le reste de l’Ecosse.

DSC09102

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE